mercoledì 1 ottobre 2008

Dominique A(né)

Dominique Ané, dit Dominique A est un auteur-compositeur-interprète français, né le 6 octobre 1968 à Provins.

Biographie

Né le 6 octobre 1968 à Provins, Dominique Ané est le fils unique d'un professeur et d'une mère au foyer. Adolescent solitaire, il se passionne pour la littérature et la musique. À quatorze ans, au début des années 1980, ses goûts s'orientent vers le courant punk, puis le romantisme ténébreux de la new wave. Après le baccalauréat, il étudie les Lettres modernes pendant un an, et parallèlement, il fait quelques petits boulots dont celui d'homme à tout faire dans une radio FM de Nantes où vit sa famille. Vers dix-sept ans, il monte un groupe avec quelques amis, John Merrick, du nom du héros de "Elephant Man", film culte de David Lynch. Le quatuor donne quelques concerts dans la région nantaise et enregistre même quelques 45 tours au style sombre et tourmenté. Puis, avec le chanteur Katerine, il compose également quelques titres mais dans un registre très différent, beaucoup plus enlevé.

Débuts

Il commence au début des années 1990 en composant et enregistrant des chansons de manière très minimaliste, quoique dans un esprit clairement rock. Il cherche à rompre avec la « chanson française », la chanson à texte plus littéraire que musicale[1]. Son premier disque est autoproduit et s intitule " Un disque sourd" ,et le deuxieme album est produit par le label nantais Lithium, est aussitôt remarqué et apprécié par Bernard Lenoir et le magazine Les Inrockuptibles. Et la chanson Le Courage des oiseaux devint un tube underground.

À partir de 1992, il commence à se produire sur scène et y prend vite goût, soit en groupe, soit en solo.

Le succès s'élargit en 1995 avec Le Twenty-two bar, single issu de l'album La Mémoire Neuve. Mais ce succès est reçu amèrement par l'artiste qui trouve cette chanson particulièrement mal écrite[1]. Les disques qu'il produit à l'époque pour Françoiz Breut, sa complice des débuts, et pour lui-même (Remué) en témoignent. Nommé par les découvertes aux Victoires de la musique, alors qu'il en est déjà à son troisième album, il modifie les textes du Twenty-two bar en direct : « A la télévision française, je chantais... et devant moi, les gens dormaient... » et quitte le plateau ![2]

En 2000, il compose la musique du film Banqueroute[3] de Antoine Desrosières.

En 2001, sur l'album Auguri, il fait une reprise du groupe Polyphonic Size "je t'ai toujours aimé", chanson écrite en 1982.

Le détour

La découverte du dernier album d'Alain Bashung (L'Imprudence) en 2002 est un choc. Dominique A considère cet album comme une profonde remise en question et il décide d'explorer de nouvelles façons de travailler. Il profite de ce moment pour compiler ce qu'il considère être sa première période dans un coffret long box, intitulé Le détour. Il demande pour l'occasion à ses fans d'écrire sur leur rapport à sa musique et quelques unes des lettres produites sont incluses dans le livret.

Pour l'album suivant, il tente une nouvelle expérience et pour la première fois laisse les rênes de la production de son album à des tiers. C'est l'équipe L'imprudence qui travaille avec lui sur Tout sera comme avant. L'album sort en 2004, mais les fans ont du mal à s'y retrouver. Parallèlement, il se produit beaucoup sur scène, sous diverses formations : large, minimale ou même seul, en s'essayant à la technique de l'oversampling.

En mars 2006 parut L'Horizon, un nouvel opus où il renoue avec le producteur Dominique Brusson qui avait déjà réalisé Remué (fait notable : c'est la première fois que Dominique A renouvelle l'expérience avec un même producteur). Ayant récemment quitté la maison de disque Labels pour pouvoir profiter d'une pleine liberté de création, c'est donc tout naturellement qu'il a souhaité s'entourer de « proches » pour ce nouvel album, qu'il a annoncé comme étant le plus expérimental à ce jour. On retrouvera ainsi sur l'album de vieux complices, tels Sacha Toorop ou Olivier Mellano, ainsi que des musiciens l'ayant accompagné sur la tournée Tout sera comme avant.

En 2007, après une grande tournée, il sort son premier album live "Sur nos forces motrices". En décembre 2007, Dominique A présente cet album, distribué par Random Records, en Argentine, à l'invitation de l'Alliance Française de Rosario et de celle de Buenos Aires. En deux concerts solo, qui lui permirent de réviser son espagnol, Dominique A a conquis le public nombreux venu découvrir l'atmosphère magique et électrisante de ces créations.

Collaborations

Dominique A collabore régulièrement aux projets d'autres artistes. Ainsi il continue à participer à l'écriture des albums de Françoiz Breut, malgré leur séparation à la ville. Il a également composé plusieurs titres pour le deuxième album de Jeanne Balibar (Slalom Dame) ainsi qu'une chanson pour Jane Birkin (Où est la ville ? sur l'abum Fictions).

Il inspire aussi certains artistes plus instrumentaux. On le voit ainsi souvent apparaître dans les albums de Yann Tiersen pour assurer la partie vocale d'une chanson. De même, en 2002 le groupe électro Oslo Telescopic fit appel à lui pour leur album The Dominique O Project.

D'autres collaborations sont ponctuelles. Par exemple, il a chanté en trio avec Keren Ann et Vincent Delerm sur le second album de ce dernier (Kensington Square) sur la chanson Veruca Salt et Frank Black. Il apparait également sur l'album "vu d'ici" du groupe de rap Psykick Lyrikah, sur le titre "Un point dans la foule".

Dominique A a influencé aussi de nombreux artistes. Son émancipation vis-à-vis de la chanson française à texte a inspiré entre autres beaucoup Miossec, Holden ou Arman Méliès qui estiment que l'artiste leur a montré qu'il était possible de faire la musique qu'ils aimaient en utilisant le français.

Également, Dominique A rédige une chronique mensuelle dans TGV Magazine.


Discographie

1991 Le disque sourd
1992 La fossette
1993 Si je connais Harry
1995 La mémoire neuve
1999 Remué
2001 Auguri
2002 Le détour (compilation au format long box)
2004 Tout sera comme avant
2004 Solo Aux Bouffes Du Nord (DVD, enregistrement public)
2006 L'horizon
2007 Sur nos forces motrices (Live)

Siti su Dominique A.:
COMMENT CERTAINS VIVENT sito ufficiliale 1
DOMINIQUEA.COM
MYSPACE DOMINIQUE A

Imparare il Francese home page
Posta un commento