venerdì 23 maggio 2008

Roule Ma Frite

Face aux réalités de la pollution en ville, la voiture doit être un dernier recours en matière de déplacements. Mieux vaut utiliser la marche à pied, le vélo ou les transports en commun pour nous déplacer.Même quand nous ne pouvons pas faire autrement que d’utiliser une voiture, nous avons la possibilité de partager celle d’une association ou d’une société comme Autopartage ou de pratiquer du covoiturage par le biais d’inscription sur des sites Internet comme http://www.covoiturage.fr/.Roule Ma Frite à Marseille propose à ses adhérents de partager son fourgon qui fonctionne en bi-carburation pour un tarif de 29,90 € par jour et pour 100 kilomètres. Elle collabore également à l’action d’Autopartage Provence http://www.autopartage-provence.com/L’huile végétale ne doit être utilisée comme carburant qu’en dernier recours à toutes ces solutions. Elle peut néanmoins être compatible avec l’autopartage et le covoiturage. Dans une démarche écologique, le mieux est d’utiliser de l’huile végétale recyclée car il s’agit d’un déchet. Elle n’a donc pas été produite pour de l’énergie mais pour la consommation humaine. Même si elle présente des caractéristiques moins bonnes que certaines huiles végétales pures, la quantité d’énergie dépensée pour en faire du carburant est tellement faible que le gain environnemental est très important. Roule Ma Frite à Marseille permet également de modifier les véhicules en bi-carburation et de monter des économiseurs de carburants destinés à réduire encore plus la pollution. Nos pièces proviennent de partenaires sérieux comme HYPNOW (http://www.hypnow.fr/) et SEEFLEX (http://www.seeflex.fr/).

http://italiafrancia.blogspot.com/
http://alpha-adsense.blogspot.com/

Chris
Posta un commento